Histoire de l’école

Tout débute en 1983 où l’énergie de Bernard Turin et la détermination de quelques passionnés entièrement acquis à la cause des Arts du Cirque, sont invités par Anny Goyer et Claude Pollet de l’Office municipal de la jeunesse de Rosny-sous-Bois, à développer des activités aériennes destinées aux adultes. Ensuite des ateliers jonglerie, fil et trampoline viennent peu à peu enrichir « l’activité cirque » et permettent ainsi aux enfants de bénéficier dès 1986 d’une formation de qualité.

Après cinq années d’activités et des adhérents toujours plus nombreux, l’Ecole de Cirque de Rosny-sous-Bois est créée. Les mises en scènes singulières de Bernard Turin couronnent la structure dans de nombreux concours internationaux et révèlent une formation aux arts du cirque affranchie des normes traditionnelles.

En 1990, Bernard Turin est nommé par Jack Lang à la direction du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne (CNAC). Il restera quatre ans à la tête des deux écoles, avant de confier la direction de celle de Rosny-sous-Bois à Anny Goyer, présente à ses côtés depuis le début de l’aventure.

Le Ministère de la Culture et de la Communication et le CNAC confient à l’Ecole de Cirque de Rosny-sous-Bois le cycle de formation menant au premier diplôme d’Etat de l’Enseignement Professionnel des Arts du Cirque, le Brevet Artistique des Techniques du Cirque (BATC). L’école prend alors le nom d’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny sous Bois (ENACR).

La première promotion ayant suivi le cursus ENACR-CNAC sort en 1995 avec le spectacle «Le cri du caméléon» mis en piste par Joseph Nadj. Le succès est tel qu’il révolutionne le « nouveau cirque » né au début des années 70. Très vite la démarche des deux établissements est reconnue en tant que référence internationale, l’ENACR dispensant une formation menant au BATC, et le CNAC au Diplôme des Métiers des Arts du Cirque (DMA).

Dès les années 90, la notoriété de l’école dépasse les frontières et les partenariats internationaux se développent. 

Celui à Tunis en reste l’un des plus emblématiques avec la préfiguration d’une école de cirque qui ouvrira ses portes en 2003.

En 2004, Le Ministère de la Culture, le Conseil Régional Île-de-France, le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Rosny-sous-Bois inaugurent le nouveau chapiteau de l’ENACR.

Forte de ce magnifique outil, l’école poursuit ses projets et le rayonnement à l’étranger s’étend : un partenariat avec l’association Caméléon aux Philippines est mis en place, un festival est créé en Argentine, un échange est organisé avec l’école du cirque Mandingue de Guinée ainsi qu’avec l’école de cirque de Battambang au Cambodge…

José-Manuel Gonçalves, directeur de la Ferme du Buisson, est élu Président de l’école en décembre 2008. En 2010, il devient directeur du Centquatre, établissement culturel de la ville de Paris. Un nouveau partenariat fructueux se met alors en place avec le Centquatre, permettant notamment aux étudiants de découvrir la création contemporaine et de présenter leurs numéros sous la grande verrière de ce bâtiment hors-normes. Ce partenariat s’ajoute à ceux menés avec d’autres établissements culturels, comme la Ferme du Buisson ou le Théâtre de la Cité internationale.

                           

En octobre 2012, Gérard Fasoli, qui avait notamment enseigné à l’ENACR, est nommé directeur du CNAC. Les deux établissements réfléchissent alors à la construction d’un parcours pédagogique commun.

Cette réflexion aboutit à la mise en place d’un cursus permettant la délivrance du Brevet Artistique des Techniques du Cirque après 1 an de formation (en cours d'habilitation) et du Diplôme Nationale Supérieur Professionnel (DNSP) d’artiste de cirque en trois ans. Le CNAC et l’ENACR s’adjoignent le concours de l'université de Picardie Jules-Verne d'Amiens pour la délivrance du DNSP.

En 2013, l’Ecole Nationale des Arts du Cirque fête ses 30 ans de cirque à Rosny sous Bois et 25 ans d’école. A cette occasion, Claude Capillon, Maire de Rosny-sous-Bois baptise l’espace occupé par l’ENACR,  « Espace Bernard TURIN » en hommage au fondateur de l’école.        

Après plus de 25 ans d’activité, l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois est devenue une véritable plateforme d’apprentissage des arts du cirque en formant artistes de demain et amateurs de tout âges, tout en étant un lieu d’entrainement et de répétition pour les professionnels des arts du cirque.